14 juillet 2007

Vernissage pyrotechnique

expo au C.I.A.P. de l’ile de Vassivière

Feu d’artifice intérieur

Le phare accueille un « feu d’artifice d’intérieur » dont le spectateur ne peut faire l’expérience qu’à travers le bruit et les traces des explosions. La proposition de Cyprien Gaillard s’inscrit dans la thématique de l’instant, de l’expérimentation sans concessions et sans illusions. Cette posture n’est pas sans évoquer le travail de Roman Signer dans lequel le potentiel se condense au moment où survient l’incident – ici, l’explosion – c’est-à-dire le moment où le passé coagule avec l’instant présent pour s’opposer à la force menaçante de la nature. La qualité transitoire des feux d’artifice permet de mettre en évidence une histoire, une transformation et une dégradation à travers les traces résiduelles.

Extrait du Communiqué de presse de l’exposition Homes graves gardens Cyprien Gaillard, Centre International d’Art et du Paysage de l’île de Vassivière; vernissage le 14 juillet 2007.

Communiqué de presse de l’exposition