2004
La Caravane passe en « A »

Gilles et Simone

Construction d’une « Artomobile », dans le cadre du projet du théâtre de l’Unité (Audincourt) La caravane passe en A. Tricyclique Dol s’est proposé de construire le véhicule d’un nomade qui a entassé sur son véhicule tout ce dont il avait besoin pour vivre comme n’importe qui… projection de l’équipement d’une maison moyenne sur une voiture.
De loin le véhicule ressemble à un tas d’objets proche de ce que l’on peut voir dans une décharge publique, de près, on s’aperçoit (grâce au comédien qui l’habite) que ce tas est en fait très fonctionnel pour une vie quotidienne, et enfin, on découvre l’histoire du personnage…

De cette envie de départ est née une histoire : celle de Gilles Deleuze et de sa femme Simone. Une histoire un peu sordide au départ, puisque c’est la mort de Simone qui pousse Gilles, représentant de commerce en cirage à chaussures, à partir sur les routes avec le mobilier de sa petite maison, et… sa femme, qui pour des raisons purement pratiques, sera soigneusement découpée et « rangée » dans trois frigidaires embarqués. Le but était de faire découvrir petit à petit au public ce qui pourrait sembler être au premier abord un secret abominable, puis de l’amener à réaliser plus en profondeur qu’il s’agit en fait d’une belle histoire d’amour.

Dates :
•    construction : avril 2004,
•    jeu dans le cadre de l’événement : quatre week- ends en mai 2004  (les 1er et 2, les 8 et 9, les 15 et 16, et du 20 au 23 mai 2004).

Projet initial du Théâtre de l’Unité : Premier projet au monde d’art roulant. Une caravane composée de 32 véhicules va passer par quelques-uns des 116 villages dont le nom commence par la lettre « A ». Ces 32 véhicules sont confiés à des artistes, des plasticiens, des compagnies, des associations.