Création 2020

 

La Construction

 

Conçu dans un camion remorque, La Construction est à la frontière des arts plastiques et du théâtre et s’adresse à tous les publics.

 

La Construction est un spectacle autour d’une installation invasive, fragile, d’une sculpture, parfois en mouvement, pouvant s’apparenter à l’art brut.

Autour de cette structure en équilibre, faite de pacotilles bigarrées, que son créateur s’acharne à échafauder, volent deux oiseaux.

 

Des images s’empilent et entrent en interaction les unes avec les autres.

 

La Construction, parle de dualité et d’opposition.

Celle de la culture de l’humain, de son savoir-faire, et de celle de la nature.

Métaphore ironique, tragique et drôle de ce que l’on contrôle, et de ce que l’on ne contrôle pas.

Ça parle de la quête d’équilibre et d’une défiance légère à la gravité.

D’ordre et de chaos, de la maladresse et de délicatesse, de l’acharnement et de l’abandon, de la peur et de la raison.

 

Ça parle sérieusement de dérision.

Ça parle de l’espace et du temps.

 

La construction est un hymne au bricolage,

celui, innocent de l’enfant qui joue,

et celui de l’adulte.

La construction, parle de construction.