Résonances

Exposition visuelle et sonore

RéCidev

 

L’exposition RÉSONANCES est composée de deux grandes boîtes qui proposent d’aller à la rencontre de 8 personnes venues des quatre coins du monde, qui ont vécu une expérience de migration.

L’exposition est formée de deux colonnes à quatre faces, d’un mètre de large sur deux mètres de haut. Chaque face présente le portrait photographié d’une personne qui témoigne de sa migration au moyen d’un dispositif audio qui comporte plusieurs enregistrements des bribes de témoignage sur le parcours de migration.

Ces huit dispositifs ostéophoniques — de conduction osseuse qui désigne le phénomène de propagation du son jusqu’à l’oreille interne via les os du crâne—  invitent le public à poser sa tête sur un portrait pour entendre alors la voix des personnes photographiées, raconter leurs parcours de vie.

Ces femmes et ces hommes viennent de Syrie, d’Indonésie, de Hongrie, d’Azerbaïdjan, d’Egypte, du Soudan, de Géorgie et vivent aujourd’hui en France, à Besançon. Ils s’appellent Azad, Haidar, Issam, Josué, Kinga, Nathan, Natiq, Natje, Shawkat et Zaira.

 

RÉSONANCES c’est

–  une exposition qui fait office de caisse de résonances, par sa forme et son fond, les histoires qu’elle nous raconte.

–  la manière dont notre corps va restituer le son, la voie des femmes et des hommes qui témoignent, à travers notre boîte crânienne, en résonnant avec des fréquences propres à chacun.

–  des témoignages qui peuvent faire écho en nous, qui nous rappellent parfois notre propre histoire.

–  le message d’une ou plusieurs personnes qui peut provoquer une réponse en nous, qui va nous émouvoir, nous faire réagir.

crédit photographique : Yves Petit