EN CRÉATION

1/8

LA CONSTRUCTION

(Titre provisoire)

Sortie 2021

Sans texte, à la frontière des arts plastiques et du théâtre, la Construction est un spectacle conçu autour d’une sculpture invasive, fragile, parfois en mouvement, pouvant s’apparenter à de l’art brut. Aux abords de cette forme en équilibre, gracile, éthérée, faite de petits objets bigarrés que son créateur s’acharne à échafauder, volent deux corbeaux. De la corrélation entre cette sculpture, le comportement du constructeur, et le lien avec les oiseaux va naître la dramaturgie.
La Construction parle de dualité et d’opposition. De celle de la culture de l’humain, de son savoir-faire, et de celle de la nature. Allégorie ironique, tragique et drôle de ce que l’on contrôle, et de ce que l’on ne contrôle pas. Elle parle de la quête d’équilibre, et d’une défiance légère à la gravité. D’ordre et de chaos, de maladresse et de délicatesse, d’acharnement et d’abandon, de peur et de raison.
Il y est sérieusement question de dérision. On y parle de l’espace et du temps. La construction est un hymne aux mondes imaginaires. Ceux naïfs de l’enfant qui joue, et ceux de l’adulte qui invente.

La Construction est une création sur la création. La Construction parle de construction.

Cette création portée par Laurent Mesnier se profile comme un spectacle pouvant s’apparenter à une performance d’arts plastiques, d’art brut, ou, dans un espace singulier et itinérant, qui apparaît et s’évanouit dans le paysage.
Cette forme contemporaine sans parole est accessible au grand public.
Pour les plus grands, La construction suscitera vraisemblablement des interrogations avant qu’ils ne lâchent prise et saisissent la métaphore avec des projets ou des événements communs qui provoqueront une rêverie contemplative et finalement l’évasion.
Les plus jeunes s’amuseront des difficultés du constructeur et de la bizarrerie de l’assemblage, comparable à un jeu d’enfant qu’il réinvente constamment.


Destinée à jouer en décentralisation, cette proposition intimiste et inter-générations est tout terrain et tout public, pour des opérateurs culturels pluridisciplinaires.


Spectacle Tout Public à partir de 10 ans / Durée : 45 mn / Jauge : 100 personnes

Auteur, scénographe et constructeur : Laurent Mesnier  - Préparation des oiseaux : Arnaud Molin avec le soutien de Tristan Plot - Chauffeur et régisseur général : Arnaud Molin - Création lumière : Hervé Gary - Costumes : Nadia Genez - Administration : Catherine Guthertz - Avec le soutien de : Les 2Scènes (scène nationale de Besançon), Le Granit (scène nationale de Belfort), La Passerelle (scène nationale de Gap), Le Dôme Théâtre d'Alberville, Pronomade (CNAREP Haute-Garonne)

POUR TÉLÉCHARGER LE DOSSIER

TRICYCLIQUE DOL

Collectif de constructeurs

Spectacles et structures

Mécaniques et autres artifices

10, avenue de Chardonnet
25000 Besançon
+33 (0)9 50 75 95 11

+33 (0)6 88 84 91 78

Licences de spectacles n°2-1013655 et 3-1013689

Tricyclique Dol est conventionné par le Ministère de la culture et de la communication, la Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne Franche-Comté, conventionné par la Région Bourgogne Franche-Comté, soutenu par le Département du Doubs et la Ville de Besançon.

Crédits photos : Raphaël Helle/Yves Petit/Hervé Grasser/Tricyclique Dol/Fred Fivaz/Jj Delmas/Kali Vermes/Est Républicain/Etienne Bultingaire/Ben Farey/Cécile Klein/Ludovic Laude/Michel Wiart/Jean-Charles Sexe/Pierre-Laurent Cassière/Antoine Page/Sylvie Bosc/Vincent Muteau/Michaël Begnis/Hélène Chaillot/Stephane Girard/Quentin Coussirat/Géraldine Aresteanu/Catherine Guthertz

© 2020 - Tricyclique Dol